Ca vole et c’est d’actu : le SkyCruiser est-ce un drone ou un avion ?

Pour ceux d’entre vous qui l’aurai raté, Paris a vécu ces derniers temps des survols de certains sites sensibles par des drones. Du coup, surfant sur cette actualité sensible, je vous présente le SkyCruiser de Krossblade.

skyprowler-marseille-windows-maintenance-entretien-configuration-assistance-depannage-conseils-androidSkyCruiser est un petit objet volant imaginé par la firme Krossblade et financé via la plateforme Kickstarter.

Il combine les avantages d’un drone et d’un avion à voilure fixe en un seul appareil.

skyprowler-marseille-windows-maintenance-entretien-configuration-assistance-depannage-conseils-android

A l’image d’un quadricoptère (drone classique), l’engin volant est équipé de quatre rotors qui lui permettent d’effectuer un décollage et un atterrissage à la verticale. Il peut ainsi planer dans les airs et se poser sur une piste étroite. Propulsé par un moteur électrique, il est également capable de se transformer en petit avion à voilure fixe. Pour ce faire, le drone replie son train d’atterrissage et ses rotors pour déployer ses ailes et sa queue. Cela lui permet de couvrir plus de distance tout en économisant de l’énergie. Dans cette configuration sa vitesse de pointe atteint les 134 km/h. Le contrôle de l’engin se fait à partir d’une télécommande.

Concernant l’autonomie, l’appareil peut voler durant 24 min en mode drone ou 40 min en mode avion.

Muni d’un nez interchangeable pouvant accueillir une caméra, SkyCruiser embarque un module GPS amovible.

La première livraison du produit fini est prévue en avril. A suivre donc.

Panasonic annonce 2 nouvelles enceintes multiroom

Panasonic a choisi Qualcomm et sa solution AllPlay pour équiper ses enceintes de la fonction multiroom.
Les SC-ALL2 et SC-ALL5CD communiquent via Bluetooth, Wi-Fi (DLNA et WPS) et possèdent également une connectique Ethernet ainsi qu’une entrée auxiliaire mini-jack 3,5 mm.
Grâce à l’application Panasonic Music Streaming, disponible uniquement sur Android et iOS, ces deux enceintes peuvent accéder aux services de streaming audio en ligne Spotify, Napster, Aupeo! et AllPlay Radio de TuneIn.

L’enceinte SC-ALL2, compacte et discrète, le présente des bords arrondis en aluminium et se protège avec une grille en tissu. Les commandes tactiles retroéclairées sont situées sur sa face supérieure et permettent d’accéder à 6 préréglages définis par l’utilisateur. Elle est conçue comme enceinte sédentaire. Elle est donc dépourvue de batterie et doit être raccordée à l’alimentation pour fonctionner.
Elle embarque un haut-parleur de 8 cm nommé Long Stroke Woofer qui promet, selon le fabricant, des basses incroyables, un son clair et cristallin et totalise une puissance de 40 W RMS. Elle sera disponible en juillet 2015 en noir ou blanc au prix de 199 €.
panasonic-sc-all-marseille-formation-entretien-depannage-assistance-sauvegarde-domicile-mdsap-windows-mac-android-wifi

panasonic-sc-all-marseille-formation-entretien-depannage-assistance-sauvegarde-domicile-mdsap-windows-mac-android-wifi
La SC-ALL5, plus plate et plus fine, affiche un design à panneau et bords en aluminium ainsi que des commandes tactiles rétroéclairées. Elle peut éventuellement se fixer au mur. Contrairement à la SC-ALL2, elle fonctionne sur batterie et se recharge via le secteur.
Dans un esprit plus nomade que la SC-ALL2, elle propose un port USB supplémentaire, une puce NFC et est livrée avec une télécommande. Elle embarque également un lecteur CD et un tuner radio FM et DAB.
Du côté audio, la SC-ALL5CD intègre deux haut-parleurs pleine bande de 6,5 cm avec deux radiateurs passifs et propose des technologies de remasterisation Bluetooth, XBS Master et un système LincsD-Amp qui pourrait régler d’éventuels problèmes de distorsion, d’interférences et de jitter.
Elle promet une puissance totale de 40 W RMS et sera disponible elle aussi en juillet 2015 au prix de 349 €.

panasonic-sc-all-marseille-formation-entretien-depannage-assistance-sauvegarde-domicile-mdsap-windows-mac-android-wifi

Shuttle lance son barebone fanless… et ça faire du bruit

Shuttle lance son premier barebone entièrement dépourvu de système de refroidissement actif, pour un silence total. En revanche, n’espérez pas mettre la main sur une machine de guerre mais plutôt sur un très bon HTPC (Home Theater PC, centre multimédia)

Un boîtier en acier de 20 x 3,95 x 16,5 cm, une carte mère sur laquelle est soudé le processeur, et une alimentation. Voilà ce que propose Shuttle avec son DS57U. Le DS57U est ainsi la première référence de Shuttle à être complètement dépourvu de ventilation.

Il le doit évidemment au Celeron 3205U qu’il embarque. Ce processeur, dont les deux cœurs fonctionnent à 1,5 GHz, est de génération Broadwell. Gravé en 14 nm, il ne dégage que 15 watts au maximum. Ce qu’un simple radiateur sans ventilateur peut dissiper sans le moindre souci.

Ce barebone dispose d’un emplacement 2,5 pouces réservé au stockage (HDD ou SSD), de deux slots SO-DIMM supportant jusqu’à 16 Go de mémoire DDR3L et d’un emplacement mini-PCI-E qui autorise l’ajout d’une carte d’extension comme un module mSATA. Un deuxième emplacement mini-PCI-E est déjà occupé par un module Wi-Fi.

Côté connectique, on trouve : 2 ports Ethernet Gigabits, 2 ports USB 3.0, un displayPort et une prise HDMI.

La façade est dotée d’un lecteur de cartes, de quatre ports USB 2.0 et, plus étonnant, de deux ports série RS-232 (dont l’utilité en robotique notamment peut s’entrevoir mais dont l’utilisation au quotidien se veut tout de même assez rare).

Ce mini Pc peut être disposé à la verticale ou fixé via la fixation VESA fournie avec l’appareil (et ainsi se cacher discrètement derrière votre écran.shuttle-ds57u-formation-assistance-conseil-entretien-depannage-maintenance-marseille-domicile-mdsap-windows-android-mac shuttle-ds57u-formation-assistance-conseil-entretien-depannage-maintenance-marseille-domicile-mdsap-windows-android-mac shuttle-ds57u-formation-assistance-conseil-entretien-depannage-maintenance-marseille-domicile-mdsap-windows-android-mac

 

L’Apple Watch prendra soin de votre santé

Dans le prolongement des informations sur HealthKit communiquées par plusieurs blogs technologiques en fin de semaine dernière (l’agence Reuters rapporte que 14 des 23 plus grands hôpitaux américains ont soit lancé les premières étapes de programmes construits autour de la solution santé d’Apple, soit s’apprêtent à le faire), la société DexCom envisage de rendre disponible dès début avril ses applications dédiées sur iPhone et Apple Watch pour consulter les graphes de ses moniteurs de glucose pour diabétiques.

Outre le fait de se placer parmi les premiers capteurs médicaux à s’afficher sur l’Apple Watch, l’appareil DexCom se différencie par l’utilisation d’un capteur placé sous la surface de la peau qui relève les valeurs à intervalles bien plus réguliers que le traditionnel prélèvement manuel d’une goutte de sang par l’utilisateur.

apple-watch-marseille-assistance-installation-configuration-entretien-formation-domicile-mdsapLes fonctions santé de la montre connectée Apple ont de bonnes chances de se développer à grande vitesse avec le concours de la Foods and Drugs Administration aux États-Unis qui simplifie désormais le processus de validation fédéral pour les applications compagnon à une simple notification.

Après le ChromeCast, Microsoft présente le Wireless Display Adapter

En septembre, Microsoft présentait son Wireless Display Adapter, une clé HDMI Miracast qui devait rapidement faire son entrée sur le marché américain. Nous sommes 6 six mois plus tard et voilà enfin que le petit appareil débarque dans l’Hexagone.

Pour ceux qui ont manqué l’info de septembre, le Wireless Display Adapter est une clé HDMI qui fait appel à la technologie Miracast afin de partager, dupliquer ou d’étendre un écran de smartphone, d’ordinateur portable ou de tablette compatibles Miracast avec une TV HD, un vidéoprojecteur ou un moniteur, le tout sans-fil.

En terme de compatibilité, il est annoncé compatible avec Windows 8.1 (et supérieur), Windows Phone 8.1 (et là aussi supérieur) ainsi qu’avec Android à partir de la version 4.2.1 (Jelly Bean). Peu encombrant (88 x 20 x 10 mm pour à peine plus de 33 g), l’engin nécessite en revanche la proximité d’une source d’alimentation, à savoir une prise USB.

Le tarif français est à 69,90 € et il sera disponible dès le 12 février, soit ce jeudi.

Coach Life, un capteur d’activité simple et plutôt complet

Lancé par la marque Perfect Fitness, l’appareil prend la forme d’une montre et se situe à mi-chemin entre les classiques capteurs d’activité et les montres de sport. Son truc en plus ? Ou plutôt son truc en moins : elle ne se connecte à rien, ni smartphone ni plateforme Internet. Et pour cause, tout passe par son écran. Plutôt rare par les temps qui courent et l’augmentation

Il est très simple de la configurer à partir de ses 3 boutons : sexe, date de naissance, taille, poids — et ce, afin de permettre à la Life Perfect de nous informer sur les calories que l’on va brûler. Elle indique aussi les objectifs de pas à effectuer, de distance à parcourir et même de calories à brûler. En haut de l’écran, un curseur affiche en permanence le niveau de progression de l’activité selon l’objectif fixé, tandis qu’il est possible d’afficher des graphiques (en remontant sur 7 jours calendaires) pour comparer, colonne par colonne, le nombre de pas, celui des calories, ou la distance.

Il fonctionne sur pile, avec une autonomie de plusieurs mois. Des sessions d’exercices peuvent même être mémorisées. Enfin, la Coach Life est également étanche jusqu’à 30 mètres et dispose d’un capteur cardiofréquencemètre. Pour connaître son rythme cardiaque, il suffit d’appuyer longuement sur le gros bouton situé sous l’écran. Vendu dans les enseignes de grande distribution, l’appareil est proposé à 70 €.

coach-life-windows-maintenance-installation-formation-domicile-mdsap-marseille

coach-life-windows-maintenance-installation-formation-domicile-mdsap-marseille

Page 1 of 1