L’Apple Watch sauve un homme âgé d’une crise cardiaque

Une histoire pas banale est arrivée à Dennis Anselmo.

Si ce Britannique est encore en vie aujourd’hui, il le doit sans doute à son Apple Watch. La vie de Dennis Anselmo, un Britannique de 62 ans a été sauvée par une montre électronique, la célèbre Apple Watch. Ce collectionneur de montres a tout de suite été charmé par la haute technologie qu’offre l’Apple Watch. Il s’est procuré ce petit bijou le jour de sa sortie, et depuis, sa montre ne quitte plus son poignet. Dennis Anselmo, sexagénaire et peu sportif a un pouls naturellement bas par rapport à la moyenne. L’histoire est arrivée lorsque Dennis Anselmo refaisait la clôture de son jardin. Tout à coup, il s’est senti fiévreux. Il s’est alors assis pour se reposer et a regardé son Apple Watch… Alors que son pouls était habituellement autour de 50 pulsations par minute, la montre lui a indiqué un pouls atteignant les 210 battements par minute ! On l’a donc conduit d’urgence à l’hôpital.

 

Aujourd’hui, Dennis Anselmo remercie les avancées technologiques d’Apple. Les concepteurs d’Apple Watch n’ont pas terminé de nous surprendre, ils nous informent que la montre pourrait bientôt s’enrichir de nouvelles fonctionnalités qui permettraient de prévenir automatiquement les secours en cas d’attaque cardiaque.

En savoir plus : http://www.gentside.com/apple-watch/dennis-anselmo-survit-a-une-crise-cardiaque-grace-a-son-apple-watch_art74095.html
Copyright © Gentside

Apple a-t-elle réussi à faire décoller l’informatique vestimentaire en 2015 ?

Cela fait désormais huit mois que l’Apple Watch est disponible à la vente et  que Apple a lancé sa stratégie de technologie vestimentaire.

Quoi qu’il en soit les bilans sont tombés, l’Apple Watch n’est pas parvenu à faire en sorte que l’informatique vestimentaire devienne indispensable pour l’instant. C’était l’un de la géante américaine. Pour Apple, le phénomène espéré ne s’est pas produit, à cause notamment d’un manque de killers-apps, c’est à dire des applications qui feraient vraiment la différence et pousse le consommateur à ne pas hésiter a avoir une Apple Watch. Sachant que le prix de celle-ci reste relativement élevé, peut-être qu’Apple va devoir prendre des mesures afin d’accélérer la vente.

Après ARA le smartphone modulaire, BLOCKS, la montre modulaire

Blocks est une montre connectée qui,  sans doute inspirée par le projet ARA de Google, reprend le principe des modules interchangeables (au sein du bracelet et non pas du smartphone). L’utilisateur peut ainsi ajouter/retirer des fonctionnalités au besoin. Un projet audacieux qui prend une nouvelle dimension avec le lancement de la campagne KickStarter,  ce qui signifie qu’il est désormais possible de passer commande.

Comme toutes les montres Blocks est composée de deux parties : le boitier et le bracelet.

Le boîtier inclut un écran couleur rond de 1,35 pouce de diamètre affichant 360 x 360 pixels, un Snapdragon 400 épaulé par 512 Mo de RAM, 4 Go de mémoire interne, un micro, du Bluetooth et du Wi-Fi, des capteurs de mouvement pour le suivi d’activité qui se chargeront d’exploiter une batterie de 400 mAh. Il y a un OS pour gérer tout ça : une version modifiée d’Android qui s’appairera aussi bien avec d’autres versions d’Android (4.0 et supérieur) qu’avec iOS 8 (et plus)

blocks-marseille-entretien-informatique-domicile-android-particulier

Voyons le bracelet maintenant. C’est avec celui-ci qu’il sera possible d’ajouter des composants et donc des nouvelles fonctionnalités à votre montre. Les modules sont enfermés dans des compartiments en forme de maillons. Cela veut dire qu’ils composent le bracelet et donc que leurs nombre est limité par la taille de votre poignet mais cela n’est pas vraiment un problème puisqu’ils sont faciles à changer. Il est même possible de le faire lorsque la montre est allumée.

A l’heure où je vous écris ces quelques lignes, 5 modules  sont annoncés pour le lancement : batterie (ajoutant 20 % d’autonomie), cardiofréquencemètre, GPS, NFC et aventure (altimètre, baromètre et thermomètre). D’autres sont déjà en cours de développement pour venir compléter au plus vite  le catalogue (SIM, lecteur d’empreinte, LED et bouton programmable). Quelques idées sont évoquées pour la suite comme l’appareil photo ou de l’espace de stockage supplémentaire. Pour conclure ce paragraphe sur le catalogue des extensions possibles, sachez que  d’autres boîtiers, avec écran e-INK et/ou carré sont également prévus.

blocks-marseille-entretien-informatique-domicile-android-particulier

Blocks propose une combinaison de quatre modules avec le boîtier à partir de 250 $ (220€ environ). Il est également possible d’acheter le boîtier avec un bracelet classique à partir de 195 $ (soit 170 € environ). A noter que l’objectif de 250 000 $ a déjà été dépassé sur Kickstarter et que les livraisons sont annoncées pour le mois de mai 2016.

Moto 360 2015 : la même mais en mieux :-)

Après le succès rencontré par la Moto 360 au cours de l’année écoulée, Motorola vient de dévoiler sa petite soeur à l’occasion de l’IFA 2015.

Premier changement, la montre est plus fine que son ainée. Et puis surtout, elle est proposée dans deux tailles de cadrans différents : 42 mm soit 1,37 pouces et 46 mm soit 1,56 pouces. Motorola a même distingué les modèles homme et femme  : pour la version féminine les bracelets sont plus fins (16 mm de largeur) pour les femmes et des bracelets qui peuvent atteindre 22 mm de largeur pour la version hommes.

Moto-360-2015-marseille-entretien-depannage-assistance-maintenance-formation

Envie d’une montre unique ? Pas de soucis en passant par le portail de personnalisation des produits Motorola (Moto Maker de son petit nom) vous aurez le choix entre plusieurs coloris de cadrans et de bracelets ainsi que la possibilité de varier les matières. La seule limite a votre imagination sera une nouvelle fois la contrainte financière puisque les tarifs évoluent en fonction de vos choix. A noter que Motorola a pensé aux sportifs en leur proposant un modèle Sport qui embarque une puce GPS et propose un bracelet tout plastique.

Moto-360-2015-marseille-entretien-depannage-assistance-maintenance-formation

Parlons un peu technique maintenant : le coeur de la bête est un SnapDragon 400 adossé à 512 Mo de RAM et couplé à 4 Go de mémoire interne. Côté connectivité on a du WiFi et du Bluetooth. Mais surtout, Motorola a gonflé les batteries  de son bijou et annonce une autonomie accrue de 50% soit … 1.5 jour …

Moto-360-2015-marseille-entretien-depannage-assistance-maintenance-formation

Premières livraisons prévues pour courant octobre à des tarifs allant de 299 à 499 euros.

Samsung lève un (petit) coin du voile sur sa nouvelle montre connectée

Samsung a dévoilé il y a quelques jours les premières photos de sa nouvelle smartwatch : la Gear S2

N’espérez pas avoir de données techniques, de date de disponibilité ni même de prix, Samsung devrait profiter de l’IFA de Berlin à partir du 3 septembre pour y revenir mais les premières images permettent déjà de s’imaginer ce que sera le modèle final.

Tout d’abord Samsung rejoint LG ou Motorola sur le terrain des montres à cadran circulaire. Celui-ci s’inscrira a priori dans un qualitatif bracelet métallique.

gear-s2-samsung-android-windows-10-marseille-entretien-assistance-depannage-formation-conseil-domicile-dentiste-particulier

Ensuite Samsung montre une interface qui n’a rien à voir avec celle d’Android Wear. Cela laisse a penser que le fabricant a vraisemblablement pris le parti de développer sa montre sous Tizen (son propre système d’exploitation). Certes cela devrait permettre à Samsung de se démarquer de la concurrence mais il y a fort à parier que cela implique que la Gear S2 ne fonctionne qu’avec un smartphone Samsung.

gear-s2-samsung-android-windows-10-marseille-entretien-assistance-depannage-formation-conseil-domicile-dentiste-particulier

Patientons jusqu’à l’IFA pour en apprendre un peu plus…

Une montre pour surveiller ses enfants ou assister ses parents

Tout le monde vous parle de Windows 10 en ce moment, c’est pourquoi j’ai décidé de vous parler d’autre chose…du moins pour aujourd’hui

Haier se lance à son tour dans les montres connectées, mais oriente son E-ZY Watch en produit d’aide (ou de surveillance) à la personne, aussi bien pour les enfants que pour les grands-parents avec une version « Senior » moins enfantine.

haier-ezy-smartwatch-android-microsoft-windows10-windows-entretien-assistance-depannage-formation-conseil-avocat-marseille (1)

Un produit destiné aux enfants et personnes âgées et aux fonctions basiques, mais ciblées.

Baptisée E-ZY Watch pour la version enfant et E-ZY Watch Senior pour l’autre, ces montres affichent l’heure, la date, le niveau de batterie et l’accroche réseau (ces montres proposent d’embarquer une carte micro SIM afin de leur permettre de communiquer) sur un écran Oled monochrome d’un peu moins de 1 pouce.

haier-ezy-smartwatch-android-microsoft-windows10-windows-entretien-assistance-depannage-formation-conseil-avocat-marseille (2)

Sur le côté du boîtier, on trouve un bouton rouge qui lorsqu’il est pressé plusieurs secondes, appelle successivement 3 numéros pré-enregistrés (en cas de non-réponse des différents contacts un service de conciergerie prend le relais pour assister le porteur de la montre). Il est également possible d’appeler la montre, puisqu’elle possède son propre numéro et se dote d’un micro et d’un haut-parleur.

Dotée d’un GPS, l’E-ZY Watch et son porteur peuvent être repérés. Il suffit de placer des points d’intérêt à l’avance et on peut être avertis en temps réel dès que la montre les a atteints. Haier met alors en avant le côté pratique de cette option pour la surveillance d’une rentrée d’école ou d’une sortie.

haier-ezy-smartwatch-android-microsoft-windows10-windows-entretien-assistance-depannage-formation-conseil-avocat-marseille (1)

La montre se dote également d’une option — toujours pour les parents ou administrateurs du compte de la montre —  permettant d’activer à distance le micro pour écouter l’environnement du porteur.

Ces deux montres seront disponibles à la rentrée prochaine, avec un modèle pour enfant à 99 € et un  senior à 129 €.

Les premiers avis sur l’Apple Watch arrivent

L’ouverture des précommandes pour le dernier produit d’Apple, sa montre connectée, est prévue pour demain.

Certains sites ou journaux spécialisés ont pû la tester et dans l’ensemble, la retour de ces premiers tests est plutôt positif. Dans les colonnes de la presse spécialisée américaine le design est salué par tous. Pour The Verge par exemple, il s’agit sans conteste « de la plus belle montre connectée disponible » quand selon CNet.com, « l’Apple Watch est une montre compacte et magnifiquement conçue ».

apple-watch-depannage-marseille-installation-assistance-conseil-formation-vente-entretien-virus-malware-sauvegarde-PC-Windows-Mac-Android

Si le produit de la firme récolte son quota de louanges, les avis ne sont toutefois pas exempts de tout reproches. « Tout le monde n’a pas un iPhone 5 ou plus récent, ce qui est requis pour que la montre fonctionne » souligne par exemple Re/Code.

Car d’un point de vue technologique, l’Apple Watch « est une extension de l’iPhone ». The Verge relève des « problèmes de performance, en particulier avec les apps ». Le prix, plus élevé que celui des terminaux concurrents, est aussi cité comme un point négatif. CNet.com reproche à l’Apple Watch son manque d’autonomie évaluée à « à peine un jour ». Une limitation qui n’est en outre pas compensée par un rechargement rapide de la batterie.

apple-watch-depannage-marseille-installation-assistance-conseil-formation-vente-entretien-virus-malware-sauvegarde-PC-Windows-Mac-Android

Si pour vous cela ne constitue pas un obstacle à un éventuel achat, rendez-vous demain dans votre Apple Store pour passer la pré-commande de votre future smartwatch.

Après Apple, Swatch lancera sa montre connectée cette année

2015 s’annonce définitivement comme l’année des montres connectées et les horlogers historiques semblent se décider à s’attaquer à ce secteur petit-à-petit. Le suisse Swatch proposera son premier modèle connecté cet été.

La Swatch Touch Zero One sera la première montre de l’horloger suisse à disposer de fonctionnalités connectées. Destinée aux joueurs de volley, les capteurs de la Touch Zero One peuvent relever le nombre de pas et de sauts réalisés, ainsi que les mouvements de bras, et le nombre de fois que les volleyeurs se tapent dans les mains, le tout pour un prix d’environ 130 euros. Une montre destinée à une niche, mais qui ne sera pas la dernière prévue par Swatch, loin de là.

swatch-zero-touch-windows-android-ios-maintenance-domicile-entretien-formation-assistance-sauvegarde

Car le PDG de Swatch Group a communiqué sur ses ambitions en matière de montres connectées et plusieurs autres sorties sont planifiées pour les prochains mois : la Zero Two l’hiver prochain, la Zero Three pour le printemps 2016 et la Zero Four pour les jeux olympiques de Rio.

Mais Swatch ne compte pas se contenter de proposer des montres connectées vraisemblablement destinées aux sportifs. La marque compte également connecter des gammes de montres plus prestigieuses, dont l’Omega. Ici, pas d’écran tactile ou de podomètre prévus, mais une intégration de la technologie NFC, permettant notamment le paiement sans contact. La gamme Swatch, beaucoup plus accessible grâce à ses cadrans en plastique, est également concernée par la démarche.
swatch-zero-touch-windows-android-ios-maintenance-domicile-entretien-formation-assistance-sauvegarde
De là à dire que Swatch compte concurrencer Samsung, LG, Apple et les autres, il y a un pas à ne pas franchir. « Nous n’avons pas vocation à lancer un téléphone portable accroché au poignet » a déclaré Nick Hayek.

Apple a officialisé hier sa Watch

Les différents modèles d’Apple Watch sont officialisés depuis la conférence d’hier (où la firme californienne a également annoncé un MacBook Retina sur lequel on reviendra prochainement)

Un lancement d’une importance capitale pour Apple, car il s’agit de la première nouvelle famille de produits lancée depuis l’iPad et surtout de la première famille de produits introduite par Tim Cook, le Pdg de la firme, depuis la mort de Steve Jobs.

Apple conserve sa position initiale concernant sa Watch : trois modèles déclinés en orientation Sport (aluminium anodisé), Standard (acier inoxydable) et Edition (boîtier or 18 carats). Chacune des déclinaisons existera en deux tailles différentes de boîtiers, en 38 et 42 mm et devra se connecter à un iPhone. Les Standard et Edition profitent également d’un écran plus résistant, en cristal de saphir et chaque Watch dispose d’un dos en céramique avec module de chargement énergétique par induction.

L’écran tactile est en dalle Amoled et résolution « Retina », avec une définition de 340 x 272 px pour le boîtier 38 mm et de 390 x 312 px pour le 42 mm.

apple-watch-marseille-entretien-formation-conseil-assistance-domicile-mdsap-windows-apple-android

Le tactile est équipé de capteurs de pression qui permettent de différencier un effleurement d’une bonne pression du doigt sur l’écran.

La navigation au sein de l’OS de la montre peut aussi bien se faire au toucher que via la petite molette située à droite du boîtier, censée rappeler les remontoirs de l’horlogerie traditionnelle.

Côté capteurs et connectivité, la Watch intègre une puce Apple S1, dérivée de l’A5 qui équipait les iPhone 4S et iPad Mini. Elle est accompagnée d’un accéléromètre, d’un cardio-fréquencemètre et du Bluetooth.
Pour la localisation, c’est le GPS de l’iPhone associé qui fait le travail. D’ailleurs, pour ce dernier, il faudra au minimum un iPhone 5 pour profiter des Watch.

apple-watch-marseille-entretien-formation-conseil-assistance-domicile-mdsap-windows-apple-android

Concernant l’autonomie Apple annonce une tenue de 18h environ pour un usage standard.

Dès septembre dernier, Tim Cook,  avait annoncé que le prix de départ pour acquérir la Watch était de 349 dollars et il concernait le bas de l’échelle, à savoir la Sport et son bracelet silicone. Ce prix ne change pas, mais  se transforme en 399 euros pour la France et il concerne le format 38 mm. Pour une modèle Sport en 42 mm, il faudra débourser 449 €. En version Standard, le boîtier 38 mm passe à 649 €, et à 699 € en 42 mm, toujours avec des bracelets silicone basique. La Edition 38 mm se présentera  au tarif indicatif minimum de… 11 000 € et la 42 mm demandera 2 000 € supplémentaires ! Les trois montres seront disponibles le 24 avril prochain et la vague de pré-commandes sera ouverte dès le 10 avril.

La LG G Watch Urbane 4G se dévoile à Barcelone – MWC2015

La nouvelle déclinaison de la toute récente G Watch Urbane vient d’être présentée à Barcelone lors de la MWC2015. A l’inverse de sa grande sœur, cette déclinaison  n’a pas besoin d’être reliée à un smartphone pour être connectée puisqu’elle abrite un modem 4G.

lg-gwatch-urban-marseille-android-windows-maintenance-assistance-entretien-formation-conseil-deplacement-domicile-mdsap

Alors que la G Watch Urbane reprend les mêmes caractéristiques techniques que la G Watch R, la version 4G abrite des composants internes revus à la hausse (notamment en termes de batterie).

lg-gwatch-urban-marseille-android-windows-maintenance-assistance-entretien-formation-conseil-deplacement-domicile-mdsap

Complètement autonome donc, la G Watch Urbane 4G est animée par un système maison dérivé de WebOS, contrairement à la G Watch Urbane qui tourne, elle, sous Android Wear. Pour mémoire, l’OS de Google a toujours besoin d’un smartphone pour récupérer toutes les notifications et les afficher sur l’écran déporté de la montre. Avec le modèle 4G, l’utilisateur a donc la possibilité de répondre à un appel, à un email, d’envoyer un SMS, soit en passant par le petit clavier clavier, soit en utilisant un système de reconnaissance vocale signé LG.

lg-gwatch-urban-marseille-android-windows-maintenance-assistance-entretien-formation-conseil-deplacement-domicile-mdsap

Si le SoC reste le même, à savoir un Qualcomm Snapdragon 400, la batterie voit sa taille augmenter à 700 mAh (presque le double de ce qu’offrait la G Watch R). Du côté de la mémoire vive, elle est également augmentée pour atteindre 1 Go.

Derrière l’écran P-OLED de 1,3 pouce qui lui ne change pas, on trouve aussi un capteur GPS, un cardiofréquencemètre, 4 Go de mémoire et une connectivité 4G et NFC.

lg-gwatch-urban-marseille-android-windows-maintenance-assistance-entretien-formation-conseil-deplacement-domicile-mdsap

L’OS se contrôle aussi bien au tactile qu’avec les 3 boutons présents sur le côté de la montre, chacun donnant accès à des réglages et fonctionnalités particulières.

Pour l’heure, pas de prix ni de date de sortie a vous communiquer.

Page 1 of 2