Windows 10 Redstone : ce que l’on sait :

Microsoft livre une nouvelle bêta de la version Anniversaire de Windows 10. Elle vient corriger plusieurs bugs liés aux fonctionnalités introduites à l’occasion de cette nouvelle version (comme Windows Ink). Elle introduit, aussi, un nouvel outil de réinstallation flambant neuf. Il permet de réinstaller entièrement l’OS, sans conserver ni données ni applications installées. Il supprimera y compris les logiciels de support et pilotes matériels ajoutés par les constructeurs de PC, dans l’optique de revenir à une configuration 100% maitrisée par Microsoft – notamment en termes de sécurité.

Après la diffusion d’une première mise à jour de Windows 10 en novembre, Microsoft met désormais le cap sur la prochaine évolution majeure de son OS. Nom de code : Redstone. Elle a été officiellement baptisée Windows 10 Anniversary Update  car son lancement doit intervenir cet été, un an après la sortie de la première version de Windows 10. Encore non-officielle, sa date de sortie pourrait même être planifiée le 29 juillet, soit pile le jour de la date du première anniversaire de l’OS.

Les premières bêtas de cette édition Anniversaire ont commencé à être poussées par Microsoft début 2016. Elles introduisent plusieurs évolutions.

Plusieurs nouveautés concernent Cortana. Leur point commun : améliorer l’habileté de l’assistant vocal personnel à s’intégrer et se synchroniser sur les différents terminaux de l’utilisateur (PC, tablette, smartphone…). Elles ciblent des besoins très concrets : géolocaliser son smartphone perdu depuis son PC, se voir notifier sur sa tablette que son téléphone a besoin d’être rechargé, ou encore transmettre sur son mobile les résultats d’une recherche cartographique réalisée sur ordinateur, en vue d’un déplacement. Dans un autre registre, l’assistant est désormais accessible sans avoir à déverrouiller le terminal.

Disponible en français, Cortana prend par ailleurs depuis peu en charge la traduction instantanée de texte (l’anglais, le français, l’allemand, l’italien et l’espagnol sont supportés).

Autre évolution : un enrichissement des possibilités du centre de notifications. Son interface de configuration permet de prioriser finement les flux d’alertes application par application. Trois niveaux de hiérarchisation sont proposés : normal, haut, ou prioritaire. Une évolution qui concerne d’ailleurs à la fois Windows 10 et Windows 10 Mobile (la déclinaison de l’OS pour smartphone). Le centre de notifications est aussi mieux intégré au reste de l’OS. Les alertes qu’il fait remonter apparaissent par exemple en surimpression des icônes d’apps ouvertes dans la barre de tâches. Elles peuvent être aussi plus riches graphiquement et notamment intégrer des images (photos de compte Skype, pictogrammes d’article de presse…). Enfin, elles pourront être aussi bien provenir d’applications installées, que de sites web (via le navigateur Edge).

Côté mobilité, la mise à jour Anniversaire inaugure une synchronisation des notifications sur l’ensemble des terminaux de l’utilisateur (smartphone, tablette et PC). Notifications d’application, SMS, appels téléphoniques… Tous les types d’alerte sont concernés, leur suppression sur l’un des appareils étant répercutée sur les autres. C’est l’assistant Cortana qui se charge de gérer ces passerelles. En cohérence avec cette vision d’un environnement de communication mieux intégré entre fixes et mobiles, l’Anniversary Update propose, aussi, une fonction (baptisée Messaging Everywhere) conçue pour gérer, depuis son PC, la réception et l’envoi de SMS sur son smartphone.

Côté application, Microsoft en profite pour intégrer une toute nouvelle app Skype, optimisée pour Windows 10. Elle est taillée à la fois pour la déclinaison de l’OS pour PC et tablette, ainsi que son édition pour smartphone. A travers cette nouvelle application, l’objectif de Microsoft est d’améliorer la « continuité d’expérience » entre les différents terminaux Windows 10 en termes de communication audio et vidéo.

La version Anniversaire de Windows 10 introduit un petit outil de prise de note manuscrite, baptisé Windows Ink. Il vient se nicher à droite du bureau Windows aux côtés des gestionnaires Wifi et de notifications. « Windows Ink vous permet d’écrire avec un stylet sur votre écran tactile comme vous le feriez sur une feuille de papier, créer des petites notes, dessiner sur un tableau blanc ou encore annoter un document, une page web ou une image. Vous pourrez ainsi partager vos idées de manière dématérialisée », explique-t-on chez Microsoft. Windows Ink s’intègre à l’app cartographique Maps, à Office et au navigateur Edge. Les éditeurs auront également la possibilité de l’incorporer à leur propre logiciel.

Dans le menu Démarrer, les partenaires constructeur de Microsoft vont avoir la possibilité de faire apparaitre jusqu’à 10 tuiles pointant vers des applications, et non plus 5 comme cela est le cas jusqu’ici (avec deux menant vers des logiciels préinstallés sur la machine et trois vers le Windows Store). A l’inverse, Microsoft prévoit de réduire le nombre de tuiles statiques de 17 à 12.

Au sein de la mise à jour Anniversaire, le menu Démarrer fait aussi l’objet de modifications plus profondes. La liste de « toutes les applications » apparait désormais directement (sans nécessiter de cliquer sur une icône) aux côtés des applications « les plus utilisées ». Le gestionnaire d’alimentation, l’explorateur de fichiers, et les paramètres sont intégrés, eux, à gauche du menu, dans la barre de tâches initialement dédiée exclusivement à Cortana. Quant à la liste des apps récemment ajoutées, elle peut faire apparaître trois applications, et plus seulement une. Pratique, l’ajout de dossiers dans le menu est également paramétrable.

Avec la future Anniversary Update, Microsoft entend par ailleurs donner la possibilité d’utiliser les fonctionnalités d’authentification biométrique de Windows Hello au sein de sites web ou d’applications. Côté sites web, l’utilisation du navigateur Edge sera nécessaire pour bénéficier de cette possibilité (Windows Hello gère à la fois la reconnaissance d’empreintes digitales, d’iris ou faciale, pour peu que le terminal utilisé soit équipé des capteurs biométriques correspondants).

Un Windows unique pour tous les terminaux. Telle était la promesse initiale de Windows 10. Derrière cette ambition se cache la volonté de rendre portables d’un appareil Windows à l’autre les applications Windows de nouvelle génération, un peu comme si elles étaient universelles (d’où le nom qui leur a été donné : Universal Application Apps). Avec la Windows 10 Anniversary Update, Microsoft vient parachever cette vision. C’est en effet la première version majeure de Windows 10 qui sera déclinée aussi bien pour PC et tablettes, qu’objets connectés (via Windows 10 IoT), et smartphones (avec Windows 10 Mobile – qui est désormais disponible en version finale). La Windows 10 Anniversary Update étend par ailleurs la prise en charge des apps Windows universelles (UWP) à la console de jeux Xbox.

En cohérence avec cette stratégie d’unification, Microsoft a par ailleurs confirmé que la Anniversary Update sera dotée d’une boutique d’applications Windows unique pour toutes les déclinaisons de l’OS.

Windows Redstone introduit des passerelles pour d’autres OS visant à rendre le Windows Store encore plus universel. L’objectif est d’aboutir à une boutique qui, aux côtés des apps modernes de Windows 10, puisse regrouper d’autres types d’application : des apps iOS (projet de portage Islandwood), web (projetWestminster) ou desktop (projet Centennial). Pour parvenir à cette vision, Microsoft va livrer aux éditeurs des outils pour convertir leurs développements sous forme d’apps Windows 10 modernes. Initialement évoquées comme cible de cette démarche, les apps Android ont finalement été écartées (lire l’article : Microsoft abandonne l’idée de porter les apps Android sur Windows 10).

Autre élément au programme de la version Anniversaire de Windows 10 : la prise en charge des extensions par le navigateur Edge. Un site a été mis en ligne pour présenter les premières extensions Edge en bêta. L’une d’entre elles est conçue pour optimiser la version en ligne d’Office 365 pour le navigateur de Microsoft. Elle est d’ailleurs baptisée Office Online. On relève également des extensions Edge proposées par d’autres acteurs (notamment Reddit,  Pinterest, AdBlock et LastPass pour la gestion des mots de passe). D’autres partenaires du groupe informatique américain devraient prochainement rejoindre ce programme (Amazon et Evernote sont évoqués). A termes, les extensions Edge seront disponibles au travers du Windows Store.

En vue de faciliter le travail des éditeurs, Microsoft a par ailleurs déjà précisé que les extensions développées pour Firefox et Chrome pourraient être portées sous Edge moyennant quelques petites modifications.

Windows 10 fera apparaitre des améliorations plus cosmétiques notamment en termes de personnalisation du thème graphique ou encore autour de la gestion Continuum (l’adaptateur Miracast n’est plus nécessaire pour transformer un smartphone en PC par exemple). La gestion de bureaux virtuels est aussi optimisée, avec désormais la possibilité « d’épingler » une application ouverte pour qu’elle apparaisse sur l’ensemble des desktops créés.

Windows 10 : Microsoft va maintenant vous obliger a l’installer !

Ce matin une information pour le moins étonnante a fuitée sur le web concernant les mises à jour vers Windows 10. D »après nos info, Microsoft va utiliser la manière forte et vous obliger carrément à installer l’OS. Mais sans détour cette fois.

Fin mai, les utilisateurs de Windows 7 et Windows 8.1 avaient eu la mauvaise surprise de constater l’apparition d’une fenêtre leur indiquant à quelle heure serait installé Windows 10. Un lien caché dans cet assistant permettait toutefois d’annuler la mise à niveau planifiée.

La firme avait promis de rendre cet assistant plus clair. Il est vrai que fermer cette fenêtre revenait à accepter de passer à Windows 10, ce que beaucoup d’utilisateurs n’avaient pas compris. C’est maintenant chose faite mais pas de la façon dont nous l’attendions.

Un nouvel assistant est en effet de la partie. Il ne permet plus que de fixer l’heure de la mise à jour, ou de la lancer immédiatement. Plus aucune possibilité d’annuler la mise à niveau n’est proposée et le bouton de fermeture de la fenêtre a été enlevé.

google-marseille-sserenity-actualité-windows 10-microsoft

 

 

 

 

 

 

Deux options sont aujourd’hui disponibles pour rester sous Windows 7/8.1 face à cette nouvelle stratégie de Microsoft.

La première est de désactiver de toute urgence l’application des mises à jour recommandées en tant que mises à jour importantes dans Windows Update. Si le mal est fait, et donc la migration programmée, une solution simple est de refuser le contrat de licence de Windows 10 lors de son installation. Le système reviendra alors (plus ou moins) à son état précédent.

Si vous avez besoin d’aide n’hésitez pas à contacter sSerenity.

 

Encore une bonne raison de migrer vers Windows 10…

A l’occasion de la première mise à jour majeure de son dernier système d’exploitation, baptisée pour l’occasion Windows 10 Anniversary Update, Microsoft annonce une nouvelle version de son navigateur Edge.
Cette version intégrera par défaut un bloqueur de publicités. Si Microsoft ne renonce pas en cours de route, cette fonctionnalité devrait marquer une certaine différence avec la concurrence dont Chrome et Firefox qui sont tous deux dépourvus de bloqueur de publicité natif (on peut bien heureusement leur en ajouter un via le système d’extensions dont ils sont pourvus).
Toujours au rayon des nouveautés annoncées (attendues ?) nous retrouvons le retour de la boite de dialogue relative au téléchargement (vous permettant de choisir où enregistrer un fichier ou l’exécuter directement), la possibilité de choisir à quelle page revenir quand vous cliquerez du bouton droit sur l’icône « Page précédente », l’intégration du traducteur Bing…. Bref, pas un nouveau navigateur mais un navigateur qui s’annonce totalement repensé et qui se rapprochera désormais du comportement que l’on connaît avec Firefox ou Chrome (voire Internet Explorer).
Si cela vous décide a migrer vers Windows 10, n’hésitez pas à nous contacter pour que nous vous y aidions.

De meilleures performances pour la dernière mise à jour de Windows 10

Le 1er mars, Microsoft a publié une mise à jour Windows 10. A la clé, des corrections de bugs, mais aussi des performances améliorées.

Depuis février, Microsoft publie des modifications pour ses mises à jour. La firme n’annonce de pas de nouvelles fonctionnalités, mais assure la correction de nombreux problèmes de fiabilité par rapport aux connexions réseaux, Internet Explorer 11, l’explorateur, Windows Update, le menu Démarrer, Windows Hello, le démarrage et l’extinction ou la reprise du système.

Cette mise à jour doit normalement améliorer les performances de certaines fonctionnalités du système : le mode veille devrait consommer moins d’énergie, Cortana gagnerait en qualité, tout comme la génération des vignettes.

D’autres ajustement sont présents, par exemple l’impression, les écrans tactiles, le mode sans avion, le journal Windows, le rapport d’erreur, Microsoft Edge, la diffusion en réseau des vidéos, la qualité audio… Une grande liste mais finalement peu de précisions, à voir si toutes ces améliorations et ces correctifs vont être efficaces.

Windows 10 : déjà plus de 75 millions de PCs équipés !

Environ un mois après sa sortie (ndlr : le 29 juillet dernier), Windows 10 équipe déjà plus de 75 millions d’appareils de par le monde, selon Microsoft !

La politique de mise à jour gratuite instaurée avec Windows 10 semble porter ses fruits.  Et si l’on en croit le vice-président en charge de la division Windows et terminaux, Windows 10 n’est pas le seul a voir son utilisation s’accroitre :  au niveau du Windows Store, la moyenne du nombre de téléchargements par appareil serait 6 fois supérieure à celle enregistrée avec Windows 8

Le parc installé devrait continuer à enregistrer une croissance plutôt rapide étant donné que les premiers PC et tablettes nativement équipés de Windows 10 sont maintenant disponibles dans le commerce.

windows10-windows9-os-maintenance-installation-depannage-entretien-conseil-formation-domicile-marseille
Pour rappel Windows 8, s’était écoulé à hauteur de 40 millions de licences lors de son premier mois d’existence (mais la mise à jour était payante).

Et vous, qu’attendez-vous pour rejoindre ces quelques 75 millions d’utilisateurs ?

Microsoft vous propose un aperçu de Windows 10 sans l’installer

Quelques jours après la sortie officielle de son nouveau système d’exploitation Microsoft met en ligne un site vous permettant de vous faire une idée plus précise de ce que Windows 10 vous réserve sans que vous n’ayez a l’installer.

Sous la forme de vidéos et de menu interactifs, le site (accessible ici) vous permet de vous familiariser un peu avec votre nouveau futur OS avant même de l’avoir installé sur votre machine. Il vous donne un aperçu de l’utilisation que vous pouvez en avoir tant sur PC que sur tablette ou téléphone.

windows-10-microsoft-entretien-assistance-installation-formation-depannage-marseille-conseil-maintenance

Si Windows 10 vous a emballé et que vous vous sentez près à sauter le pas et faire la mise à jour sur votre machine, n’hésitez pas à nous contacter. Ensemble nous pourrons valider la pertinence d’une mise a niveau de votre OS et s’assurer que vous n’aurez pas de soucis de compatibilité matérielle ou logicielle.

windows-10-microsoft-entretien-assistance-installation-formation-depannage-marseille-conseil-maintenance

Pour ceux qui ont déjà installé Windows 10 sur leur machine nous vous rappelons que Microsoft a distribué mardi sa deuxième mise à jour pour son nouvel OS (mise à jour que vous avez dû recevoir automatiquement via Windows Update)

Windows 10 : Jour J

Nous y sommes, Windows 10 est officiellement né ce matin

Pour rappel cette version de Windows est offerte gratuitement aux possesseurs de Windows 7 et Windows 8 sous la forme d’une mise à jour que vous avez pu réserver via l’icône apparue il y a quelques temps a proximité de votre horloge (si vous ne l’avez pas eu c’est que votre système d’exploitation n’est pas à jour). Le téléchargement de 10 a déjà dû s’effectuer ou ne saurai trop tarder, Microsoft a annoncé sa volonté d’étaler le déploiement de la mise à jour afin de s’assurer de la meilleure compatibilité matérielle et logicielle qui soit.

Si vous souhaitez mettre à jour de façon manuelle, il vous faut créer un ISO sur un DVD ou une clé USB en téléchargeant un petit outil sur le site de Microsoft (http://www.microsoft.com/en-us/software-download/windows10)

Rappel de la config minimum pour en profiter : processeur de 1GHz, 1Go de RAM pour la version 32-bit ou 2Go pour la 64-bit, une capacité de 16Go pour 32-bit ou 20Go pour la 64-bit, un écran avec une résolution de 800 x 600px ainsi que le support de DirectX 9 pour la partie graphique.

Quoiqu’il en soit nous ne saurions que vous conseiller de patienter un peu avant de sauter le pas. Laisser aux autres le soin d’essuyer les plâtres liés au lancement d’un nouvel OS.

Autre conseil, n’hésitez pas à nous contacter pour envisager ensemble la mise à jour de votre système

Jour J-5 avant Windows 10…

Après plusieurs mois d’attente, Windows 10 débarque sur nos machines a compter du 29 juillet. L’occasion de faire un tour d’horizon rapide de ce qui vous attends.

Si vous possédez une version officielle de Windows 7 ou 8 alors vous bénéficiez d’une mise à jour gratuite vers Windows 10. Pour vous, cette mise à jour devrait être transparente et se dérouler comme une mise à jour Windows Update « classique ». Le taux de compatibilité matérielle et logicielle est considéré comme très élevé par Microsoft mais nous ne sommes bien évidemment pas à l’abri de quelques soucis comme à chaque lancement d’un nouvel OS.

windows10-installation-assistance-edge-marseille-cortana-formation-entretien-depannage-restauration

Si vous voulez bénéficier de la mise à jour gratuite de votre système attention a quelques points cependant : la mise à jour doit-être effectuée dans l’année et en cas de reformatage de votre disque dur, il vous faudra acheter une version « boîte » de Windows 10 : 135 € pour la version Home et 279,00 € pour la version Pro.

windows10-installation-assistance-edge-marseille-cortana-formation-entretien-depannage-restauration

Concernant la version boite, exit le DVD d’installation et place a une clé USB. Finit donc les soucis pour installer un OS sur un ordinateur sans lecteur optique (ou avec un lecteur défaillant). Disponibilité de la version boite : fin août.

Fini également Internet Explorer. Place maintenant à Edge, annoncé par Microsoft comme le navigateur le plus rapide à ce jour. Place également à Cortana, l’assistant personnel revisité par Microsoft.

windows10-installation-assistance-edge-marseille-cortana-formation-entretien-depannage-restauration

Concernant le côté multi-média, Windows Media Center et la lecture native des DVD passent aussi à la trappe. Il faudra donc installer un lecteur tiers

Si vous utilisiez votre compte Microsoft pour synchroniser plus de 10 machines, il faudra en exclure certaines. Microsoft a effectivement revu à la baisse le nombre de machines que vous pouvez connecter à votre compte à 10 (contre 81 pour Windows 8.1)

Quoiqu’il en soit, sachez que nous sommes bien évidemment à vos côtés pour vous aider à migrer vers Windows 10

Windows 9 est mort, vive Windows 10 !

Le nouveau Windows s’appellera … Windows 10. Microsoft fait donc l’impasse sur Windows 9.

Comme les rumeurs l’ont laissé présumer, l’OS bénéficiera d’un seul Store pour un usage multi-plateforme et donc une expérience véritablement uniformisée quel que soit l’appareil utilisé, que ce soit le smartphone (10 sera également le successeur de Windows Phone 8.x.), le PC, la tablette voire la télévision. Windows 10 prendra en charge des écrans de 4 à 80 pouces.

La société promet que les applications actuellement disponibles sur Windows 8.1 et Windows Phone 8.1 seront compatibles avec Windows 10.

D’emblée, Microsoft a tenu à rassurer les entreprises et affirme que Windows 10 sera compatible avec tous les systèmes de gestion disponibles aujourd’hui. Pour cette raison, la société travaille déjà avec les entreprises sur Windows 10. Il sera par exemple en mesure de personnaliser le répertoire de téléchargement pour y loger les applications de l’entreprise ou celles de leurs partenaires.

Joe Belfiore, jusqu’alors chargé du développement de Windows Phone, a notamment planché sur l’optimisation de Windows 10 pour les tablettes et les PC. Il confirme le retour d’un véritable menu Démarrer.  A l’instar des vidéos précédemment publiées sur la Toile, ce menu embarque les tuiles de l’environnement Metro, lesquelles peuvent être redimensionnées. Le moteur de recherche universel de Windows est, en outre, replacé directement au sein du menu.
A l’instar du mode Exposé d’OS X, un nouveau bouton fait son apparition dans la barre des tâches afin de présenter sous la forme de miniatures l’ensemble des fenêtres ouvertes. A noter, la présence de plusieurs bureaux virtuels. Le mode multitâche est donc repensé.

Pour Microsoft, Windows 10 devra non seulement répondre aux utilisateurs habitués aux gestes tactiles sur Windows, mais également à ceux souhaitant voir des fonctionnalités poussées, par exemple via quelques optimisations au sein du terminal de commandes.

Microsoft a repensé les gestes tactiles. Ainsi un glissé de gauche à droite dévoilera le nouveau mode multitâche. Plus précisément, la société planche sur un mode baptisé Continuum, qui permet d’optimiser les interactions avec le système selon le terminal utilisé – et donc surtout s’il dispose d’un clavier ou non. Sur un appareil doté d’un écran tactile, l’utilisateur retrouvera une ergonomie proche de Windows 8.
Une version Technical Preview à destination des PC est disponible. Une autre sera proposée plus tard pour les serveurs.

L’OS sera disponible en version finale dans le milieu de l’année prochaine, après la conférence Build (qui se tient généralement en avril). En revanche aucune information sur le prix (et l’éventuelle gratuité) de la mise à jour a été annoncée.

Page 1 of 1