Après le ChromeCast, Microsoft présente le Wireless Display Adapter

En septembre, Microsoft présentait son Wireless Display Adapter, une clé HDMI Miracast qui devait rapidement faire son entrée sur le marché américain. Nous sommes 6 six mois plus tard et voilà enfin que le petit appareil débarque dans l’Hexagone.

Pour ceux qui ont manqué l’info de septembre, le Wireless Display Adapter est une clé HDMI qui fait appel à la technologie Miracast afin de partager, dupliquer ou d’étendre un écran de smartphone, d’ordinateur portable ou de tablette compatibles Miracast avec une TV HD, un vidéoprojecteur ou un moniteur, le tout sans-fil.

En terme de compatibilité, il est annoncé compatible avec Windows 8.1 (et supérieur), Windows Phone 8.1 (et là aussi supérieur) ainsi qu’avec Android à partir de la version 4.2.1 (Jelly Bean). Peu encombrant (88 x 20 x 10 mm pour à peine plus de 33 g), l’engin nécessite en revanche la proximité d’une source d’alimentation, à savoir une prise USB.

Le tarif français est à 69,90 € et il sera disponible dès le 12 février, soit ce jeudi.

Un concurrent de poids pour Chromecast : le Matchstick

Le succès du dongle HDMI Chromecast de Google fait des envieux et d’autres acteurs pensent pouvoir tirer leur épingle du jeu en proposant leur vision du dongle HDMI.

La fondation Mozilla apporte son soutien au projet de création d’un dongle HDMI Matchstick avec l’apport de la plate-forme Firefox OS.

Jusqu’à présent, la plate-forme mobile de Mozilla a essentiellement servi à faire tourner des smartphones d’entrée de gamme pour les marchés émergents mais elle a vocation à s’ouvrir à d’autres horizons.

Dans le projet de financement participatif Kickstarter qui vient de s’ouvrir, les créateurs de Matchstick mettent en en avant la souplesse et l’ouverture de la plate-forme de Mozilla et la possibilité de concevoir facilement de nombreuses applications en HTML5 qui pourront être diffusées sur n’importe quel écran grâce au dongle.

Le projet repose sur une configuration faisant appel à un processeur dual core RockChip 3066 accompagné de 1 Go de RAM DDR3 et de 4 Go d’espace de stockage interne, c’est à dire une plate-forme plus puissante que celle de la Chromecast (ndlr : SoC Marvell, 512 Mo de RAM, 2 Go de stockage interne).

La configuration plus musclée permettra de faire tourner des web apps gourmandes de façon plus fluide (notamment des jeux), avec des possibilités de personnalisation du matériel et du logiciel puisque les deux seront proposés en open source et mis librement à disposition.

Le dongle Matchstick fonctionnera selon le même principe que le Chromecast de Google en affichant des contenus et des applications sur grand écran depuis un ordinateur ou un smartphone Android ou iOS, avec des fonctions de mirroring des pages Web affichées sous Firefox ou Chrome depuis un ordinateur.

Le projet Kickstarter s’était fixé un financement de 100 000 dollars à générer en 30 jours : il a atteint son objectif (et l’a même dépassé) en quelques heures seulement. Matchstick, la startup à l’origine du projet, compte commercialiser son dongle éponyme pour 25 dollars seulement, soit moins que la concurrence Chromecast, et prévoit une production des premiers lots sous deux mois.

matchstick-mozilla-installation-depannage-entretien-formation-marseille-conseils-windows-os-sauvegarde-restauration-assistance

matchstick-mozilla-installation-depannage-entretien-formation-marseille-conseils-windows-os-sauvegarde-restauration-assistance

Page 1 of 1