Ca vole et c’est d’actu : le SkyCruiser est-ce un drone ou un avion ?

Pour ceux d’entre vous qui l’aurai raté, Paris a vécu ces derniers temps des survols de certains sites sensibles par des drones. Du coup, surfant sur cette actualité sensible, je vous présente le SkyCruiser de Krossblade.

skyprowler-marseille-windows-maintenance-entretien-configuration-assistance-depannage-conseils-androidSkyCruiser est un petit objet volant imaginé par la firme Krossblade et financé via la plateforme Kickstarter.

Il combine les avantages d’un drone et d’un avion à voilure fixe en un seul appareil.

skyprowler-marseille-windows-maintenance-entretien-configuration-assistance-depannage-conseils-android

A l’image d’un quadricoptère (drone classique), l’engin volant est équipé de quatre rotors qui lui permettent d’effectuer un décollage et un atterrissage à la verticale. Il peut ainsi planer dans les airs et se poser sur une piste étroite. Propulsé par un moteur électrique, il est également capable de se transformer en petit avion à voilure fixe. Pour ce faire, le drone replie son train d’atterrissage et ses rotors pour déployer ses ailes et sa queue. Cela lui permet de couvrir plus de distance tout en économisant de l’énergie. Dans cette configuration sa vitesse de pointe atteint les 134 km/h. Le contrôle de l’engin se fait à partir d’une télécommande.

Concernant l’autonomie, l’appareil peut voler durant 24 min en mode drone ou 40 min en mode avion.

Muni d’un nez interchangeable pouvant accueillir une caméra, SkyCruiser embarque un module GPS amovible.

La première livraison du produit fini est prévue en avril. A suivre donc.

ZANO : 200 € environ pour un beau projet de drone

L’année 2015 devrait poursuivre la tendance amorcée cette année et être riche dans le domaine des drones. Les produits de ce type, jadis réservés aux amateurs éclairés ou au professionnels, se démocratisent et attirent les consommateurs lambda. Le dernier projet en date, c’est le ZANO, un projet Kickstarter de nano drone équipés de nombreuses fonctionnalités qui le rapprochent des drones professionnels.

Tout d’abord, il se distingue par sa petite taille (6,5 x 6,5 cm) et son poids plume (55 grammes) qui le rapprochent du Rolling Spider de Parrot. Il est pilotable via un appareil sous Android ou iOS, avec la connexion Wi-Fi. Il dispose d’un capteur photo de 5 mégapixels pour réaliser des photos ou capturer des vidéos HD (les développeurs évoquent un mode panorama à 180 et 360° par la suite au travers d’une mise à jour).

Le ZANO dispose de fonctionnalités inédites (pour cette gamme de prix cela s’entend). En effet, il peut suivre l’utilisateur de manière autonome. Il suffit d’activer la fonctionnalité et le drone maintiendra automatiquement la distance entre l’utilisateur et lui-même. Grâce à ses capteurs (sonar, pression et infrarouge), il est capable d’éviter lui-même les obstacles. Le microphone permet d’enregistrer l’audio tandis qu’un panneau de LED RGB situé à l’avant sert de flash en environnement peu lumineux. Le capteur photo est stabilisé (stabilisation numérique) pour les photos et la vidéo.

Un petit bémol tout de même à ce joli tableau : l’autonomie. Elle est relativement réduite : entre 10 et 15 minutes (selon la force du vent). A titre de comparaison c’est mieux que les 6 à 8 minutes du Rolling Spider mais encore un peu loin des 30 minutes d’autonomie de certains drones de DJI.

La portée annoncée est de 15 à 30 mètres, en fonction du smartphone et de la puissance du Wi-Fi.

Le prix de l’appareil sera de 170 livres soit environ 215 euros, au mois de juin 2015. A noter que le projet à quasiment bouclé son budget à l’heure où j’écris cet article (1 million levé sur les 1.25 nécessaires).

DJI Inspire 1 : le drone qui filme en 4K et qui vole à 80 km/h

La société DJI vient de lancer la commercialisation de son drone Inspire 1, un appareil capable de filmer en 4K avec sa caméra à 360° mais aussi de voler à 80 km/h.

Après Parrot qui a dévoilé en France son Bebop Drone, voici DJI qui lance la commercialisation de l’Inspire 1, son appareil prêt à l’emploi le plus cher : à partir de 2850 euros. L’Inspire 1 se destine plutôt aux professionnels de l’image puisqu’il est capable de filmer en 4K (4096 x 2160 pixels à 24 ou 30 FPS), tout en volant à 80 km/h. Sa caméra est dotée d’un capteur Sony Exmor stabilisé de 12,4 mégapixels avec un objectif grand-angle (f/2.8 ; 94°) sur un bras motorisé à 360°.

Le drone est livré avec une télécommande sur laquelle on peut venir fixer un smartphone pour recevoir le flux vidéo (720p) en direct, piloter le drone ou encore modifier l’angle de la caméra. Il est également possible d’appairer une deuxième télécommande qui aura pour unique but de piloter la caméra de manière indépendante. Dans cette configuration, l’équipage se composera d’un pilote et d’un cadreur même s’il est possible de réaliser la même chose tout seul. Le drone peut monter à 4500 mètres d’altitude et voler jusqu’à 2 kilomètres autour de la télécommande.

La batterie d’une capacité de 5700 mAh (22,8V) permet à l’Inspire 1 de tenir 18 minutes en vol. Il est équipé d’un GPS pour le vol autonome et peut revenir à la base tout seul et se poser en toute sécurité. L’application dédiée est compatible avec Android et iOS. Pour le prix, il faudra compter 2859 euros pour la version avec une télécommande et 3299 euros avec deux télécommandes. Les livraisons débuteraient le 15 décembre pour les précommandes passées dès aujourd’hui.

 

Page 1 of 1