Microsoft travaillerait sur un ordinateur modulable

Depuis peu Microsoft a fait une demande de brevet concernant un ordinateur complètement modulaire. Apparemment, l’écran se brancherait sur un socle qui comprendrait la plupart des composants (processeur, mémoire, carte graphique et alimentation). Chaque composant peut être rapidement remplacé par un module qui vient se connecter au châssis du socle.

Sachant que le PC de bureau est déjà une machine modulaire à l’exception des systèmes tout-en-un, on pourrait penser que l’idée n’est pas si innovante. Le problème vient du fait que remplacer une carte mère, un processeur ou une carte graphique reste trop compliqué pour le consommateur moyen qui va plutôt généralement acheter une nouvelle machine lorsqu’il souhaite faire une mise à jour ou que l’ancien modèle tombe en panne. Cela rappel évidemment le phoneblocks (smartphone modulaire avec le même principe : chaque composants est remplaçable facilement).  Affaire à suivre.

Projet ARA : un premier prototype fonctionnel

Google vient de livrer quelques informations quant aux progrès du projet Ara. Et si le smartphone modulaire n’est pas encore prêt à débarquer dans les mains du grand public, cette échéance se rapproche à grands pas.

Un post sur un blog d’un des partenaires de Google dans ce projet fait état d’un premier prototype complètement fonctionnel, qui doit être présenté lors de la seconde conférence dédiée à l’Ara (prévue en décembre). On apprend également que le projet avance à un bon rythme grâce au soutien de partenaires tels que Quanta, Toshiba, Rockchip ou Foxconn, tandis qu’en parallèle de nombreuses firmes s’attèlent à développer des modules compatibles.

Le message confirme en outre l’utilisation d’une version spécifique d’Android L. Grâce à cette OS retravaillé, tous les modules, à l’exception du processeur et de l’écran (ainsi que la batterie), peuvent être changés à « chaud », c’est-à-dire sans éteindre l’appareil. Besoin de prendre une photo en très bonne qualité ? Pas de problème, il suffit de retirer le module moins performant et de faire glisser/emboîter le module de 20 Mpx sans avoir besoin d’éteindre et de rallumer son smartphone.

Le projet semble en tout cas sur de bons rails pour être commercialisé début 2015.

 

Projet-ARA-Google-maintenance-informatique-marseille-entretien-formation-conseil-vente-domicile

Projet-ARA-Google-maintenance-informatique-marseille-entretien-formation-conseil-vente-domicile

Projet-ARA-Google-maintenance-informatique-marseille-entretien-formation-conseil-vente-domicile

Page 1 of 1