Windows 9 est mort, vive Windows 10 !

Le nouveau Windows s’appellera … Windows 10. Microsoft fait donc l’impasse sur Windows 9.

Comme les rumeurs l’ont laissé présumer, l’OS bénéficiera d’un seul Store pour un usage multi-plateforme et donc une expérience véritablement uniformisée quel que soit l’appareil utilisé, que ce soit le smartphone (10 sera également le successeur de Windows Phone 8.x.), le PC, la tablette voire la télévision. Windows 10 prendra en charge des écrans de 4 à 80 pouces.

La société promet que les applications actuellement disponibles sur Windows 8.1 et Windows Phone 8.1 seront compatibles avec Windows 10.

D’emblée, Microsoft a tenu à rassurer les entreprises et affirme que Windows 10 sera compatible avec tous les systèmes de gestion disponibles aujourd’hui. Pour cette raison, la société travaille déjà avec les entreprises sur Windows 10. Il sera par exemple en mesure de personnaliser le répertoire de téléchargement pour y loger les applications de l’entreprise ou celles de leurs partenaires.

Joe Belfiore, jusqu’alors chargé du développement de Windows Phone, a notamment planché sur l’optimisation de Windows 10 pour les tablettes et les PC. Il confirme le retour d’un véritable menu Démarrer.  A l’instar des vidéos précédemment publiées sur la Toile, ce menu embarque les tuiles de l’environnement Metro, lesquelles peuvent être redimensionnées. Le moteur de recherche universel de Windows est, en outre, replacé directement au sein du menu.
A l’instar du mode Exposé d’OS X, un nouveau bouton fait son apparition dans la barre des tâches afin de présenter sous la forme de miniatures l’ensemble des fenêtres ouvertes. A noter, la présence de plusieurs bureaux virtuels. Le mode multitâche est donc repensé.

Pour Microsoft, Windows 10 devra non seulement répondre aux utilisateurs habitués aux gestes tactiles sur Windows, mais également à ceux souhaitant voir des fonctionnalités poussées, par exemple via quelques optimisations au sein du terminal de commandes.

Microsoft a repensé les gestes tactiles. Ainsi un glissé de gauche à droite dévoilera le nouveau mode multitâche. Plus précisément, la société planche sur un mode baptisé Continuum, qui permet d’optimiser les interactions avec le système selon le terminal utilisé – et donc surtout s’il dispose d’un clavier ou non. Sur un appareil doté d’un écran tactile, l’utilisateur retrouvera une ergonomie proche de Windows 8.
Une version Technical Preview à destination des PC est disponible. Une autre sera proposée plus tard pour les serveurs.

L’OS sera disponible en version finale dans le milieu de l’année prochaine, après la conférence Build (qui se tient généralement en avril). En revanche aucune information sur le prix (et l’éventuelle gratuité) de la mise à jour a été annoncée.

Laisser un commentaire